bouddhisme-thailande.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Index de l'article
Bangkok
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
Partie 9
Toutes les pages

LE MUSÉE NATIONAL DES ÉLÉPHANTS ROYAUX

Situé dans le premier édifice sur la droite en entrant dans l'enceinte du Palais Vimanmek, le musée abrite la réplique sculptée d'un éléphant blanc : cette œuvre semble vivante.
Le mythe et la légende de l'éléphant blanc sont nés en Asie du Sud-Est, dont l'éléphant blanc est originaire. Dans l'histoire de Bouddha, l'éléphant blanc est associé à la fertilité et à la connaissance. Avant de donner naissance à Bouddha, sa mère
a rêvé qu'un éléphant blanc venait lui offrir un lotus, symbole de la pureté et de la connaissance.

L'éléphant blanc est plus important qu'un quelconque autre éléphant. En Thaïlande, cet animal est sacré car il symbolise la prospérité de la ville.
En effet, le drapeau siamois comportait l'effigie de l'éléphant blanc. Lorsque l'on a cessé d'utiliser les éléphants pour faits de guerre, la chasse à l'éléphant disparut peu à peu, et les éléphants blancs devinrent de plus en plus rares. Le Roi du Siam décréta que tout éléphant blanc découvert dans le Royaume devait lui être présenté. Il envoya des équipes à la recherche des éléphants et leur offrit des récompenses. Découvrir un éléphant blanc devenait un événement exceptionnel, l'occasion d'une célébration nationale. Dans ce musée, les visiteurs peuvent admirer des tableaux et photographies des pachydermes élevés au titre d'éléphants royaux par les anciens rois. Le musée est ouvert tous les jours de 9h00 à 16h00. Prix d'entrée : 5 bahts. Entrée gratuite pour les visiteurs munis d'un billet pour le Grand Palais.
Tél. : 0 2282 3336

WAT PHO

À proximité du site du Grand Palais, ce temple construit en 1688 est considéré comme le plus vaste de Bangkok. Le temple abrite le célèbre Bouddha couché, construit en 1832. Parée d'incrustations de nacre sur les yeux et les pieds, la statue dorée du Bouddha couché de 46 mètres de long et de 15 mètres de haut évoque l'accession de Bouddha au nirvana. La plante de ses pieds est décorée de 108 motifs, caractéristiques porte-bonheur du Bouddha.

Wat Pho fut également le premier centre d'éducation publique du Royaume. Aujourd'hui, le temple est devenu un centre important de l'enseignement des massages thaïlandais traditionnels. Wat Pho est ouvert tous les jours de 08h00 à 17h00. Prix d'entrée : 20 bahts.
Une tenue décente est exigée.
Tél. : 0 2222 7831, 0 2225 9595

SAN LAK MUEANG (Le Pilier de la Cité)

À l'angle sud-est de Sanam Luang, ce sanctuaire abrite le pilier de la cité érigé par le Roi Rama Ier comme première pierre symbolisant la fondation de la nouvelle capitale, Bangkok.
On prête au sanctuaire la réputation de pouvoir exaucer les vœux. Construit dans un bois cassia provenant de Java, le pilier de la cité renferme l'horoscope de la ville.

SANAM LUANG (La Place de Phramen)

Sanam Luang, place publique ovale située en face du Grand Palais, sert de cadre à plusieurs cérémonies royales, notamment les crémations royales et la cérémonie des Labours royaux (par laquelle le roi ouvre officiellement la saison de culture du riz) qui a lieu chaque année au mois de mai.

À proximité de la place, se trouvent plusieurs institutions prestigieuses telles que le Département des Beaux-Arts, l'Université Thammasat, le Musée national de Bangkok et la Galerie nationale.

LE MUSÉE NATIONAL DE BANGKOK

Proche du Théâtre national et de Sanam Luang, le Musée national - l'un des plus vastes et riches musées d'Asie du Sud-Est - renferme une grande et superbe collection d'objets d'art datant de l'âge de bronze à la période de Bangkok. Abritant autrefois un palais, le site se compose de plusieurs bâtiments anciens de toute beauté. Le musée est ouvert tous les jours de 09h00 à 16h00, sauf le lundi, le mardi et les jours fériés.
Prix d'entrée : 40 bahts.
Tél. : 0 2224 1307

LA GALERIE NATIONALE

Situé en face du Musée national sur Chao Fa Road, cet édifice abritait autrefois l'Hôtel des Monnaies avant d'être transformé en Galerie nationale en 1974.

La Galerie présente une collection permanente de peintures traditionnelles et des œuvres d'art contemporain réalisées par des artistes thaïlandais célèbres.
Des expositions temporaires sont régulièrement organisées.

Le prix d'entrée est de 30 bahts et un billet complet coûte 80 bahts.
La Galerie est ouverte du mercredi au dimanche de 09h00 à 16h00.
Tél. : 0 2281 2224, 0 2282 2639, postes 14, 17

LE CENTRE D'EXPOSITIONS ARTISTIQUES DE LA REINE SIRIKIT

Située au croisement de Phan Fa, la galerie a été créée à la demande de Sa Majesté la Reine Sirikit dans le but de devenir le centre permanent d'exposition des arts plastiques.
Cette galerie publique est célèbre pour sa promotion de la culture thaïlandaise, des artistes thaïlandais et des jeunes talents aux dons exceptionnels et au potentiel prometteur.
La Galerie est ouverte tous les jours de 10h00 à 19h00, sauf le mercredi. Prix d'entrée : 20 bahts. Tél. : 0 2281 5360

L'UNIVERSITÉ DE SILPAKORN

À proximité de Sanam Luang, l'Université de Silpakorn est la première université artistique de Thaïlande.
Tous les arts y étant enseignés depuis des générations, la Thaïlande se maintient ainsi à la pointe de l'évolution de l'art moderne.
Le Professeur Silpha Bhirasri (1892-1962), artiste italien au service du Gouvernement Royal de Thaïlande, s'est totalement consacré à développer l'enseignement artistique en Thaïlande.
Il a été le fondateur de l'Université de Silpakorn.

L'Université dispose de 4 galeries exposant plusieurs œuvres d'art traditionnel et contemporain, notamment des tableaux, des sculptures, de l'art graphique et architectural. Ces œuvres ont été réalisées par des étudiants et des membres de la faculté.
Des artistes thaïlandais et étrangers célèbres exposent également leurs œuvres.

WAT ARUN (Le Temple de l'Aube)

Situé au bord du fleuve Chao Phraya sur la rive de Thonburi en face du Grand Palais, ce célèbre site est facilement accessible en bateau depuis la rive de Bangkok.

Datant de la période d'Ayutthaya (1782-1809), ce temple fut agrandi par les Rois Rama II et Rama III, puis rénové sous le règne du Roi Rama IV.

Il abrita le Bouddha d'émeraude pendant une brève période avant son transfert sur la rive opposée au Wat Phra Kaeo, près du Grand Palais construit par le Roi Rama Ier.

Le principal centre d'intérêt de ce temple est sa pagode centrale haute de 79 mètres, « Phra Pang », entourée de quatre pagodes plus petites. La pagode centrale est ornée de pièces de porcelaine incrustées, étincelantes sous le soleil. Malgré son nom, le meilleur moment pour photographier le sanctuaire se situe en fin de journée, lorsque le soleil se couche derrière le temple, dans un ciel aux couleurs flamboyantes.

Pour accéder au temple, des bateaux font régulièrement la navette au départ de l'embarcadère de Tha Tian, au sud-ouest du Grand Palais et de Wat Phra Kaeo. Les bateaux Chao Phraya Express s'arrêtent au quai de Tha Tian.

Les excursions en bateau sur les canaux de Thon Buri prévoient également un arrêt au temple.

La visite du temple s'effectue de 07h00 à 17h20. Prix d'entrée : 20 bahts.