bouddhisme-thailande.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Index de l'article
Ayutthaya
Partie 1
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7
Partie 8
Toutes les pages

Wat Phraram

Ce monastère situé à l'est et en dehors du site du Grand Palais jouxte un bassin.

Le Roi Ramesuan le fit construire à l'endroit où eu lieu la cérémonie de crémation du Roi U Thong.

Le jardin public Phra Ram occupe aujourd'hui le site.

Wat Mahathat

En face du côté est du Grand Palais, à proximité du pont Pa Than, ce temple fut construit durant le règne du Roi Borom Rachathirat Ier.

Wat Ratchaburana

Ce monastère est situé près du pont Pa Than, à l'opposé du Wat Mahathat.

Le Roi Borom Rachathirat II ordonna la construction de deux Chedis à l'emplacement où Chao Ai et Chao Yi perdirent la vie dans un combat à dos d'éléphant.

Plus tard, il fit ajouter un wihan pour y implanter un monastère.

Suan Somdet

Situé sur U Thong Road au sud-ouest de la ville, il s'agit d'un grand jardin public où on peut trouver diverses plantes mentionnées dans la littérature thaïe.

Chankasem ou palais du devant

Ce palais sur les bords de la rivière Pasak fut construit par le Roi Maha Thammaracha, qui régna sur Ayutthaya au XVIIème siècle, pour servir de résidence à son fils. Comme d'autres ruines, il fut détruit en 1767 par les Birmans puis abandonné. Au milieu du XIXème siècle, le Roi Rama IV le fit reconstruire pour y séjourner pendant ses visites à Ayutthaya. Les sites les plus intéressants sont :

Les Remparts et la Porte de la Ville

Il s'agit de constructions plus récentes ordonnées par le Roi Rama IV.

Les fondations d'origine ont depuis été découvertes et indiquent que l'enceinte était en fait beaucoup plus large.

Phlapphla Chaturamuk

Ce pavillon en bois à quadruple pignon se trouve au voisinage est de la porte du palais. Il servait de résidence au Roi Rama IV lors de ses visites à Ayutthaya.

Le Hall Phiman Rattaya

Il s'agit d'un ensemble de bâtiments au cœur du site du Grand Palais, utilisés un temps comme bureaux du gouvernement.

Le Hall Phisai Sanyalak

Il s'agit d'une tour de quatre étages située sur le côté ouest du Grand Palais. Bâti sous le règne du Roi Narai, puis détruit durant la deuxième chute d'Ayutthaya, il fut reconstruit par le Roi Rama IV comme observatoire. Aujourd'hui musée national, Ce palais présente des collections de porcelaine, d'armes, de statues du Bouddha, de sculptures, de tablettes votives de différentes époques et des effets personnels de Rama IV. Ouvert tous les jours de 9h00 à 16h00 sauf les lundis, mardis et jours fériés.

Wat Senasanaram

Cet ancien monastère de Wat Sua se trouve derrière le Palais Chankasem. L'intérêt du site consiste en deux Bouddhas : Phra Samphuttha Muni, représentation principale, conservé dans l'Ubosot et Phra In Plaeng, conservé dans le Wihan. Les deux statues ont été prises à Vientiane.

Wat Suwandaram Ratchaworawihan

Il s'agit d'un monastère situé à l'intérieur du complexe royal, au sud-ouest du fort Pom Phet. Appelé Wat Thong à l'origine, ce temple a été agrandi et restauré à plusieurs reprises durant la dynastie Chakri. Les fresques supérieures de l'Ubosot illustrent le rassemblement des divinités alors que les fresques inférieures décrivent les épisodes de la vie du Bouddha.

Wang Lang ou le palais de derrière

A l'ouest des remparts de la cité, ce palais était à l'origine un jardin royal doté d'un seul bâtiment résidentiel. Le Roi Maha Thammaracha y fit construire de nouveaux bâtiments et l'ensemble devint le palais du Roi Ekathosarot. Plus tard, ce palais devint la résidence de membres de la famille royale.

Chedi Phra Si Suriyothai

Ce monument, situé dans la partie ouest de Ko Mueang (Ile de la Cité), commémore la première héroïne thaïe de l'histoire. Suriyothai était l'épouse du Roi Maha Chakkraphat. En 1548, celui-ci partit repousser une invasion birmane. Engagé dans un combat à dos d'éléphant, le Roi se retrouva en difficultés et Suriyothai, en tenue de guerrier, guida son éléphant jusqu'au chef des birmans qui la transperça avec sa hallebarde. Le Roi fit incinérer sa Reine en un lieu baptisé « Wat Suanluang Sopsawan ». Sous le règne de Rama IV, des recherches permirent d'identifier le site exact du Wat Suanluang Sopsawan, occupé par un stupa déchiqueté. Le site fut rebaptisé Chedi Phra Si Suriyothai et en 1990 le Chedi fut restauré.

Wat Lokkayasutha

Ce monastère contigu au Wat Worachettharam comporte un grand bouddha couché, en briques revêtues de stuc, long de 29 m.
On pense que les ruines des larges piliers hexagonaux appartenaient à l'Ubosot.

Wat Kasattrathirat Worawihan

Ce monastère est situé à l'extérieur de Ko Mueang, à l'opposé du Chedi Phra Si Suriyothai sur la rive du fleuve Chao Phraya. Un prang se trouve au centre du monastère.

Wat Chaiwatthanaram

Egalement situé de l'autre côté du fleuve, à l'ouest de l'île de la Cité, ce temple fut construit par le Roi Prasat Thong dans un style d'influence khmère avec un stupa principal et plusieurs stupas plus modestes le long de la galerie.

Il est possible de s'y rendre en bateau depuis le Palais Chankasem.

Wat Phutthaisawan

Ce monastère se trouve sur la rive sud opposée à Ko Mueang, là où le Roi U Thong établit la cité. Le principal intérêt du site est un Bouddha des débuts de la période Ayutthaya.

Mu Ban Protuket

Le Village Portugais est situé à Samphao Lom, sur la rive ouest du fleuve Chao Phraya au sud de la cité. Les Portugais furent les premiers européens à commercer avec le royaume d'Ayutthaya, envoyant une mission diplomatique à la Cour du Roi Ramathibodi II dès 1511.
Du Portugal vinrent également des soldats volontaires pour renforcer les rangs de l'armée d'Ayutthaya ainsi que des missionnaires chrétiens.
Ils s'installèrent sur ce site. Les vestiges de l'église dominicaine de San Petro ainsi que des objets tels que des pipes, des pièces de monnaie et des objets religieux y furent retrouvés.

Wat Phukhao Thong

Situé à 2 km au nord-est du Grand Palais, ce monastère fut construit en 1387 sous le règne du Roi Ramesuan.

Éléphant kraal pavilion

Le kraal et le pavillon sont situés à 4 km de la cité le long de l'autoroute 309. Le kraal est formé d'une palissade circulaire en teck et d'un mur en terre dressé en 1957. Ce corral servait au dressage des éléphants sauvages pour le combat sous le regard du Roi et d'autres spectateurs. Du pavillon, le Roi disposait d'un point de vue idéal.

Wat Na Phramen

Situé sur les rives du Khlong Sabua, face au Grand Palais, ce temple d'âge indéterminé est typique du très ancien style thaïlandais.

La principale statue du Bouddha en tenue royale et celle plus petite en pierre noire située dans le Wihan sont dignes d'un grand intérêt.

Wat Kudidao

Situé en face de la Gare, ce vieux monastère est doté de superbes décorations artistiques malgré leur détérioration.

Wat Samanakot

A proximité du Wat Kudidao, le principal intérêt de ce vieux temple est un grand Prang d'aspect inhabituel. Il pourrait être inspiré du Chedi Chet Yot à Chiang Mai.