bouddhisme-thailande.com

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Le bouddhisme selon Jean Paul

Le bouddhisme n'étant pas réservé aux lettrés ou aux intellos, encore moins à une élite, j'écris ce petit texte en n'ayant pas peur de l’argot, les grandes théories comprises par la moitié des gens me semblent complètement vieux jeu, donc au diable les salamalecs !

En tant qu'ex moine Zen je ne pourrais guère parler de la version Theravada du bouddhisme, même si j'ai déjà pratiqué la méditation et séjourné dans des temples thaïlandais par exemple. De toute façon les versions m'importe peu, je ne m'intéresse depuis longtemps qu'à l’essence du bouddhisme, et plus simple on meurt ! A quoi bon compliquer avec un décorum quelconque ?

A mon avis le bouddhisme selon Bouddha est purement matérialiste ! Pas du tout spirituel dans son origine ! Je vais choquer je sais ! Je ne dis pas que la spiritualité est absente dans le bouddhisme, loin de là mais elle n'apparaît que secondairement, et encore faudrait-il la définir ! Mais elle n'était pas le moteur de la démarche primaire de Gautama, sa quête était toute simple et hyper matérielle, à savoir "échapper définitivement à la souffrance “, vachement egocentrique, la quête, à la base ! Ca tombe bien ! Comme nous sommes tous egocentriques et jamais vraiment heureux, on devrait vraiment piger le truc sans problème ! Ca tombe d'autant mieux que Bouddha à toujours prétendu n'être qu'un simple quidam comme nous.

Pour ne pas être bouddhiste par mode ou pratiquer ça comme un hobby, il faut malheureusement à mon avis ne pas être vraiment heureux (ça tombe bien ! qui sur terre est vraiment et réellement heureux ?), bref, il faut avoir envie, pas tellement, d'être heureux, mais surtout de ne plus être malheureux ! A partir de la, c’est hyper fastoche, on comprend vite que pour cela il faut ne plus désirer ! Seulement comment gérer ce désir de ne plus désirer ? Ha ! C'est le cœur du problème ! Et Bouddha s'y est cassé les dents vachement longtemps ! Vraiment vachement longtemps ! Et un jour il a pigé le truc évident, mais non contrôlable, Il n'y avait pas de solution !! Déprime terrible, il s'assoie en tailleur comme il l'a appris et attend de mourir, bref ! Il s'abandonne enfin ! Et là ! Bingo il trouve ! Justement, parce qu'il avait renoncé à chercher !! C'était tout simple !! Il suffisait justement de ne pas y penser ! Ha ha !, l'inverse de sa démarche ! Jamais il n'aurait pense à ça ! Puisque justement il ne fallait pas y penser (mort de rire ! Attention ! L’histoire de Gautama n'est pas un truc triste, au contraire, c’est pourquoi j'en ris aussi, on n'arrête pas de rigoler dans le Zen ! )

En Zen, on procède ainsi pour tenter de renouveler l'histoire du Bouddha, on considère ultimement que l'esprit est tout, mais que paradoxalement il faut un peu le lâcher cet esprit ! Donc ne focaliser que sur le corps ! Oui vous avez bien lu, le truc anti tout ce qu'on veut, (justement), en résumé, juste s'asseoir (certain appelle ça la méditation, je préfère le mot zazen), juste s’asseoir et au minimum se concentrer sur sa position et la maintenir, longtemps... Penser à quoi ? à rien ! Observer sa respiration ? Si on veut, mais ça complique au début ! Cela fait deux trucs sur lesquels il faut focaliser ! Je ne peux mieux résumer, juste s’asseoir et ne pas bouger ! Point barre ! Si on le fait quelque temps (une semaine) et assez longtemps à chaque fois (2 fois 40mn, voire 1 fois au début), QUI a dit que c'était facile ? Essayez seulement de ne pas bouger pendant 10mn ! Vous verrez ! En fait il suffit juste de rester assis sans bouger, et de laisser passer le temps, et tout doucement il se passe quelque chose ! Quoi ? Pas la peine d'en parler ! On déformerait la vérité ! Essayer juste vous verrez ! Evidement pour quelques un ça ne marchera pas tout de suite ! Le truc c’ est de continuer sans arrêter, un peu comme la culture physique qui développe les abdominaux ! Au début peu de résultats, puis ça vient, juste être patient. Quand on pense que pour ne plus jamais souffrir il suffit de s'asseoir et d'être patient ! Ca démonte la tête n'est ce pas ? Pas besoin d’aller au Tibet ni de devenir moine, juste se forcer à être LA par le biais de la posture et de la patience nécessaire à la maintenir ! C'est pas cher payé je trouve !

Vous êtes ici : Paroles de bouddhistes Le bouddhisme selon Jean Paul